Partagez | .
 

 Terreur dans le parc. [Pv Richard & Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akira Uehara
avatar
Messages : 201
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 27
Localisation : Labo

Mon Personnage
Type: personnage inventé
Âge & Classe: 17 - Féline
Pouvoirs:

MessageSujet: Terreur dans le parc. [Pv Richard & Adam]   Mer 22 Mai - 10:17

Cela fait longtemps que je n'étais pas sortie de ma chambre, après le coup que l'on m'avait assené sur la tête, dans la salle des scanners, je n'avais pu trouver repos jusqu'à ce que s'enchainent des malaises de fatigue. Les nuits que je passais étaient horribles entre les hurlements à répétition d'Aélita, et mes propres cauchemars où Xana me poursuivait sans que je ne sache pourquoi. Alors l'idée me vint d'aller inspecter à tout hasard le parfum des fleurs, à défaut d'enquêter sur Xana, je pouvais bien m'aérer un peu la tête non ? Je pris la direction du parc que je n'aurais jamais cru si grand. Des arbres, des fleurs, une plaque d’égouts que j'avais l'habitude de voir. Non, il n'y avait absolument rien que je suspectais de gâcher ma journée, c'est pourquoi, le sourire aux lèvres, je m'avançais vers un tronc d'arbre où je grimpais tel un chat, pour me retrouver perchée sur une haute et forte branche. Au moins je ne craindrais pas qu'elle se brise durant mon sommeil.

Le soleil éclairait la cime des arbres et faisait rayonner de couleurs ce parc, cela m'inspirait le calme, la joie et le bronzage. Je pris alors mon livre de poche qui se trouvait dans celle-ci à droite de mon gilet, puis je l'ouvris à la page 52, l'histoire que je lisais racontait la vie d'un enfant sauvage qui avait vécu longtemps sans jamais voir personne, hormis des animaux. C'est alors qu'un flashback revint hanter mes souvenirs, une image de Richard qui m'étranglait comme un sauvage sans aucune raison apparente ni explication, la nuit de notre rencontre. Ce jour là, il m'avait vraiment effrayé, c'est grâce à Jim que j'ai pu m'en sortir, s'il n'avait pas été là à faire le garde avec sa lampe de poche, jamais je n'aurais été secourue. Cette dernière pensée me fit sourire, bien que je me souvenais encore de la dernière parole de Richard :

.



- Excuse moi... Tu apprendras à mieux me connaître la prochaine fois, quand on ne sera vraiment que deux... m'avait-il dit.

Je soulevais un sourcil, me questionnant alors. Je me demande ce qu'il a voulu dire par "que deux". Est-ce qu'il en avait après la présence de Jim ? Ou bien se pourrait-il qu'il soit ... schizophrène ? Car je n'avais vu personne d'autre que lui, Jim et moi sur ce terrain de sport. Cette question, je devais la poser à l'infirmière de Kadic pour avoir confirmation, évidemment, ça tomberait sous le sens puisqu'il m'a attaqué sans même me dire pourquoi alors que je ne lui avais rien fais de mal. Alors si l'infirmière me confirme l'idée que je me fais de Richard, j'aurais un compte à rendre avec la deuxième personnalité de Richard, enfin... Si il est au courant bien sûr... En attendant, mes yeux se fermaient petit à petit tandis que mon livre recouvrait peu à peu mon visage, mes bras étaient tellement épuisés qu'ils ne se retenaient de glisser et mes mains finirent par lâcher le bouquin posé ouvert sur mon nez. Ma pose était tout ce qu'il y a de plus confortable, j'étais semi-adossée au tronc, mes jambes baladaient dans le vide de chaque coté de la branche et mes bras se tenaient l'un sur mon ventre et l'autre sur ma poitrine. Vraiment, ce calme était apaisant ! J'en profitais alors pour faire une petite sieste, histoire de rattraper le retard dans mes heures de sommeil.

[ HRPG : Je cherche à faire flipper Akira, alors faites en sorte qu'elle flippe à mort, s'il vous plait, je vous donne une petite idée par exemple → des bruits de pas qui tournent autour d'elle, des bruits étranges (toutes sortes), ou bien une attaque polymorphique salée signée de Xana. ]

_________________
Clique sur l’œuf pour le faire évoluer. →
Clique sur la bannière pour jouer avec moi. ↓



Dernière édition par Akira Uehara le Ven 24 Mai - 16:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kiwipullip.eklablog.com/
Richard Miliace
avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 22
Localisation : Sur Terre, cherchant Akira.

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans. Cyber-créateur.
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Terreur dans le parc. [Pv Richard & Adam]   Jeu 23 Mai - 16:15

[ HRPG : Salut Akira, ça faisait longtemps! Je vais tenté de d'effrayer, aller on y go!]

Cours, ne t'arrête pas! Et surtout! Ne te retourne pas!

Cette pensée n’arrêtait pas de traverser mon esprit à mesure où mon cœur battait une octave supplémentaire. J'étais poursuivit, par quelqu'un, ou plutôt par quelque chose. J'ai traversé un secteur de forêt lorsque j'ai trébuché sur une branche, je sentais le monstre se rapprochait dans mon dos lorsqu'une douce voix s'éleva au-dessus de moi.

"Ça va? Vous n'avez rien?"

Cette voix, je pourrais la reconnaitre entre mille, j'ai levé la tête et je l'ai vu, ce doux visage d'ange, ces yeux de cristal et ce corps de princesse descendre de l'arbre où elle était perché tel un oiseau prêt pour son premier envol. C'était Akira. Elle atterrit à coté de moi et m'aida à me lever, elle souriait mais cela ne dura pas lorsqu'elle s'aperçut de l'identité de la personne qu'elle avait secourut.
Elle me lâcha aussitôt et recula, elle semblait terrifier mais également curieuse, comme si ma présence levait en elle des questions sans réponses. Un hurlement strident me sortit de mes pensées. J'ai attrapé sa main et est commencé à courir comme un fou, en lui criant de ne pas s’arrêter de courir, d'avoir confiance, de courir encore et encore.
Un fracas me fit réagir à temps, j'ai plongé tel un rugbyman sur la poitrine d'Akira pour la dégagé du chemin où tomba un instant plus tard un arbre comme rongé par un rat géant au niveau des racines. Sur le sol, ma tête toujours sur sa poitrine tremblant de peur, je souris malgré moi de cette situation avant de me relever en vitesse et de tirer à mes cotés une Akira désordonné et déréglé.
Je n'avais pas le temps de lui expliquer ce qui ce passait, ni qui nous poursuivait, je me devais juste de la protéger au péril de ma vie, du danger que représentait ce monstre, cette abomination, cet "homme" en liberté : Aoryane.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Terreur dans le parc. [Pv Richard & Adam]   Jeu 23 Mai - 17:36

HRP: Je m'incruste mais si je peux pas, je me barre ^^

Déjà deux semaines que je m’entraînais comme un dingue. D’ordinaire, j’avais pour habitude de faire le mur afin d’aller m’entraîner dans les bois à quelques kilomètres du collège, mais j’avais choisi comme zone d’entraînement le parc de Kadic pour cette journée un peu spéciale. En effet je devais me trouver à proximité du lycée car je devais recevoir la visite d’oncle Sam du côté de mon père qui venait tout droit des îles Aléoutiennes. Déjà trois ans que je ne l’avais pas vu et ça me semblait une éternité : c’était sûrement l’un des oncles les plus cool que j’aie. En plus, il me ramène toutes les dernières nouveautés des Etats-Unis avec lesquelles je pourrais me faire une petite richesse dans Kadic.
Enfin, l’entraînement que je poursuivais était intense, voire très intense. Dans moins de trois jours, j’aurais le championnat de judo junior opposant un bon nombre de pointures de la région pour le titre de champion judoka en K-1. L’entraînement était donc plus que nécessaire.

Déjà une petite heure que je courrais dans le parc, quand je décidai de m’arrêter à l’aube d’un des saules centenaires du parc. Il faisait beau avec une brise soufflant, et la cime me rafraichissait l’échine d’une façon bienséante, une bien agréable sensation…
Je m’étais assis une bonne dizaine de minutes restant ainsi là à contempler le reste du parc. Le bruit des feuilles au vent me relaxait. Je trouvais le parc un peu étroit par rapport aux bois, mais ce n’était pas un souci. Je savais également que ça pourrait en surprendre plus d’un de me voir courir ainsi avec ma réputation de gros dormeur. Qui ne m’avait pas vu dormir comme un clochard sur un banc de la cour ! D’ailleurs c’est ainsi qu’on m’appelait… le clochard dormeur…

Ce fut à cet instant là que se passait quelque chose d’absolument bizarre. Tout d’abord, ce gigantesque bruit d’arbre qu’on pouvait voir à l’orée des cimes et qui tombait… J’étais assez surpris, bien que ce qui suit soit complètement… fou. D’ailleurs, je me souviens m’être frotté les yeux plusieurs fois avant de me rendre compte que c’était vrai.
Des rats. Des gros rats. Un groupe, une meute de rats qui se dirigeaient en masse de l’autre côté d’une masure. Mes yeux devaient être de la taille de boules de billard.


    Ma parole… ils sortent d’où tous ces rats ? C’est l’heure du gruyère où…


La situation était bien trop intrigante pour en rester là. Il fallait en avoir le cœur net, et c’est ce que je fis.
Je les suivis à distance, mais me déplaçait assez vite pour ne pas qu’ils me sèment. Jusqu’à ce qu’a nouveau je sois surpris par ce que je vis.
Ils étaient tous là, amassés autour de cette clairière. Ils avaient dressé un guêpier à deux lycéens dont l’un que je connaissais particulièrement : cet adolescent qu’on nommait Richard Miliace et une autre fille aux cheveux bleus que je ne connaissais pas.
Je n’avais pas fini d’être étonné, caché derrière mon arbre. Un autre adolescent, sortit de nulle part, ressemblant comme deux gouttes d’eaux à Richard… non qui était son portrait craché, était apparu dans un nuage noir de fumée. A la différence de Richard, il avait des yeux rouges et regardait d’une manière diabolique ses prisonniers.


    Alors Richard ? On se paye une petite gâterie avec cette fille, à ce que je vois…
    Ao… Aoryane…


Alors là pour vous dire à quel point j’étais largué… je ne comprenais plus rien, mais absolument rien du tout. D’où sortait cet hurluberlu apparu comme dans une mauvaise parodie du magicien d’Oz ? Et qu’étaient ces rats géants, avec ces yeux paranormaux ?
Dîtes-moi que je rêve… déclarai-je, étonné.


C’est alors que je vis débarquer Jérémie Belpois et Ulrich Stern de la classe de première courant d’un pas rapide, tous deux poursuivis par des rats géants. Ulrich s’était arrêté pour, semble t’il, faire diversion, tandis que Jeremie continuait sa course effrénée.

    Je te rejoins plus tard ! ‘Faut juste que j’étale la vermine…
    Ok, et aide Akira ! … rappliquez dés que vous le pouvez ! Aelita est déjà à l’usine, elle ne peut pas désactiver la tour toute seule !
    L’exterminateur est là mes chères amies… ironisa Ulrich.
    * usine… mais de quoi parlent-t’ils… et c’est quoi ce Lyôko ? *


Soudainement… j’eus un mal de tête énorme. Je n’aurais su définir pourquoi… c’était une sensation étrange, bizarre… j’eus comme des flashs, des images inexplicables… c’était très intenses… j’avais l’impression d’avoir déjà entendu ce nom quelque part… Lyôko…
Revenir en haut Aller en bas
Akira Uehara
avatar
Messages : 201
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 27
Localisation : Labo

Mon Personnage
Type: personnage inventé
Âge & Classe: 17 - Féline
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Terreur dans le parc. [Pv Richard & Adam]   Jeu 23 Mai - 22:42

[ HRP : Richard arrête de jouer mon perso, c'est MOI AKIRA ! xD Restez Richard et Adam, ça fait plaisir de vous voir répondre ! ]

Dormant à points fermés, je me mis à rêvasser, rien ne pouvait me déranger et au contraire le chant des oiseaux me berçait. Jusqu'à l'arrivée brutale de quelqu'un dont la voix ne m'était pas inconnue. Mes yeux s'ouvraient brusquement et je retirais le livre de mon nez pour le fermer et le ranger dans ma poche. Des cris étranges d'animaux en masse s'approchaient mais j'ignorais ce que c'était, je ne pus déceler qu'une respiration forte et accélérée, jusqu'à voir celui qui était à bout de souffle courir. Reconnaissant l'Oiseau, je glissais volontairement de ma branche et me laissais tomber de trois mètres de hauteur pour me réceptionner ensuite accroupie sur le sol. Richard se trouvait là, affalé sur le sol après sa chute due à une dure racine d'arbre, et rien que de voir cela, je ne pus m'empêcher de penser "Victoire !" pour ma vengeance, même si je n'y étais pour absolument rien dans tout cela. Je lâchais discrètement un rire que j'étouffais dans ma main, l'air d'une petite coquine sadique qui restait là, les bras croisés tandis que Richard broutait l'herbe. Bon ! Reprenons notre sérieux ! C'est quoi ces cris bizarres à la fin ? Je balayais le périmètre des yeux un instant avant de finalement proposer mon aide au grand brun pour le relever. Moi gentille ? Tu charries là ! Je me rappelle qu'aux dernières nouvelles il a tenté de m'assassiner à mains nues ! Je me contentais juste de rester plus intelligente que lui, à savoir ne pas attaquer sans raison, ni même me venger comme une gamine immature...











- Ça va? Tu n'as rien ? Demandais-je par pure politesse, mais mon caractère félin se remettait vite de cet acte héroïque. Mais mince à la fin ! C'est quoi tous ces cris perçants ?! Quand est-ce que j'aurais une journée enfin calme ?! Bon sang, j'en ai vraiment marre, on peut jamais dormir tranquillement, entre toi qui déboules et ces bruits affreux...

Le garçon se relevait en me souriant, comme hypnotisé par mon regard... Bah quoi ? J'ai de la bave sur le menton ?! Richard m'inquiétait de plus en plus, il était pareil que l'autre jour où, soudainement il m'a attrapé par pure folie entre ses doigts, ma gorge se nouait alors, ne laissant plus sortir ma voix de ma bouche. Je tremblais rien qu'à son comportement car j'ignorais si, aussi imprévisible qu'il soit, il n'allait pas me refaire un coup tordu. Je restais sur mes gardes, hélas c'était un peu trop tard pour reculer de son emprise car, aussi vif qu'un lièvre, le jeune homme m'attrapait la main et détalait à toute allure sans même que je ne crie ouf. Se pourrait-il qu'il soit pourchassé ? Parce que... Ce que j'entendais là me laissait perplexe, j'espérais de tout cœur que Xana me foute la paix aujourd'hui, l'espoir fait vivre comme on dit mais ça avait bien l'air d'une attaque de ce foutu programme.

.



- T'arrêtes pas de courir, aies confiance, cours ! Me dit-il d'un ton pressé.

Le cerveau encore dans le cirage, je ne compris pas tout d'un coup, il me demandait de courir, il en avait de bonnes lui ! "Hé oh ! T'as pas vu que je dormais y a même pas cinq minutes ?! Et il est où mon thé glacé ?! Hein ?!" À part ces quelques pensées amicales, j'avais juste envie de m'arrêter pour lui mettre un coup de pied au derrière, histoire de me faire respecter une bonne fois pour toute, non mais ho, c'est vrai quoi, je suis pas son chien. Il pourrait au moins être poli ! Je le suivais comme je pouvais jusqu'à m'apercevoir que ces cris me glaçaient le dos et me rendaient hargneuse. C'est pourquoi je n'ai pas réagi comme lui lorsqu'un bruit ressemblant de près à la bombe atomique déboucha mes tympans pour me faire sursauter. Il se jeta sur moi et nous fîmes quelques roulades dans l'herbe, après quoi, il s'arrêta en plein le visage sur ma poitrine palpitante. Je ne me retins pas de lui mettre une gifle malgré son sourire gêné. Quel sale pervers ! Mais je m'excusais peu après d'un sourire gêné, il venait de me sauver la vie d'un tronc rongé. Qu'est-ce qui arrachait les arbres ? Des termites ?! Ou bien ... ? Je n'eus pas le temps de me poser plus de questions que je vis un autre garçon apparaitre à l'interstice entre la forêt et le parc.

.


- Alors Richard ? On se paye une petite gâterie avec cette fille, à ce que je vois… Dit l'autre pervers qui s'amenait comme un cheveux sur la soupe, profitant même du spectacle indésirable.

Non mais je rêve, pour qui il se prend celui là ?! Et puis c'est qui d'abord ?! Je poussais Richard comme je pouvais et me relevais avant de frotter ma robe noire, d'un air vexée et il y avait de quoi ! C'est alors que je vis l'horrible se produire et avant même que je puisse penser qu'il existait pire qu'une foule de rats affamés nous encerclant, je me rendais compte qu'il y en avait des géants également et qu'un clone de Richard fit en même temps son apparition. Xana a mit le paquet pour m'effrayer cette fois-ci. Terrorisée, je me cachais dans le dos de Richard, même si j'avais honte d'être une Lyoko Guerrière qui jouait au bouclier humain avec un type qui n'a rien à voir avec Xana. Jérémie passait en coup de vent, Ulrich arrivait comme un samourai prêt à tout défoncer et moi, la pauvre idiote de service, je me cachais derrière ce vicieux.










- Ok alors, euh... je résume, corrigez moi si je me trompe : Il y a un jumeau de Richard qui n'a pas l'air content de nous voir, des arbres qui tombent du ciel et des rats qui veulent apparemment nous bouffer... Je me trompe ou c'est juste Halloween là ?! On est pourtant seulement au début du printemps. En tout cas, comptez pas sur moi pour rester les bras croisés, je vais la désactiver cette tour moi ! Me vantais-je juste un peu trop, l'air totalement flippée et motivée à la fois par l'envie d'être virtualisée.



_________________
Clique sur l’œuf pour le faire évoluer. →
Clique sur la bannière pour jouer avec moi. ↓



Dernière édition par Akira Uehara le Lun 27 Mai - 6:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kiwipullip.eklablog.com/
Richard Miliace
avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 22
Localisation : Sur Terre, cherchant Akira.

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans. Cyber-créateur.
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Terreur dans le parc. [Pv Richard & Adam]   Ven 24 Mai - 11:55

Ainsi, une tour avait été activé, pourtant je n'ai rien ressentit... Pour quelle raison? je l'ignorais... Je n'avais pas le temps de rêvasser

Aoryane nous faisiez face, un sourire triomphant sur le visage et une armée de rat dans son dos, Xana était dans le coup et il m'en avait pas informé, se douterait-il de moi? Ulrich et Jérémie venaient d'arrivé nous prêter main forte contre mon double. Ulrich sauta par dessus de la masse de rat et atterrit à nos cotés pendant que Jérémie fonçait vers les égouts.
En me voyant Ulrich se tourna vers Akira et lui dit :

"Ne reste pas à coté de ce type, c'est un Xana-guerrier.

- Attend! Je suis avec vous cette fois, ce type veux ma peau, je vais pas me laisser faire, on est du même coté!

- Après tous les coups en traitre que tu nous fait ici et sur Lyoko tu veux que l'on te croit? Akira vient avec moi!

- Ne l'écoute pas, je ne suis pas ton ennemi!

- Akira!

- Akira!"

Aoryane profita de la confusion qui régnait parmi nous pour me foncer dessus le point levé, prêt à frapper. Je me baissa juste à temps, j'attrapa les jambes et le haut du corps d'Akira avant de sauter par dessus la vague de rats géants. Elle me cria quelque chose mais je n'écouta pas, les rats ont immédiatement courus à nos trousses, Aoryane en tête, ignorant totalement le pauvre Ulrich.
Aoryane rigola dans mon dos avant de mettre en action une de ses capacité caché de son nouveau corps. Il disparut, ne laissant qu'une tête flottante et terrifiante qui se mis à gonfler, au point de devenir aussi grosse qu'un éléphant adulte. Cette immense tête ouvrit sa bouche et nous fonça dessus à une vitesse prodigieuse, je réussit à l'esquiver de peu en me jetant derrière un arbre qui implosa sous le choc.
le souffle de l'explosion me projeta loin dans les herbes, j'ai perdu Akira lors de cet envol. Je suis tombé lourdement sur le sol, les rats m'encerclèrent aussitôt de nouveau et Aoryane s'accroupit au dessus de moi. il me fixa avec narquois puis leva son poing et l'abattit sur mon torse. Ma dernière pensée avant de m'évanouir était que Akira avait surement réussis à s'enfuir, et j'en étais très heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Terreur dans le parc. [Pv Richard & Adam]   Dim 26 Mai - 20:24

Ces flashs incessants. Ces moments qui hantaient mes nuits… et mes journées car il faut dire que j’ai le sommeil d’un koala. Dans ce subconscient, je rêvais tout le temps d’Aelita, d’Odd, d’Ulrich, de Yumi et même parfois d’Evan et de William. Un groupe de lycéens qui ont pour habitude de se réunir ensemble dans la cour. J’étais dans diverses situations avec eux : parfois, il me semblait que nous combattions des gens possédés, que nous combattions des plantes carnivores dans le parc de Kadic… quelques fois nous étions dans une sorte de complexe scientifique avec un ordinateur étonnant contrôlé par Jeremie… je voyais aussi les images d’une sorte de jeu vidéo virtuel avec des personnages les ressemblant fortement… mais je ne comprenais pas comment ces rêves pouvaient paraître aussi… aussi réels !

*°*

Adam ne pouvait pas comprendre à ce moment là que c’était sûrement à cause de ces sommeils répétés, du fait qu’il dormait trop et à n’importe qu’elle occasion qu’il avait des sortes d’images sinueuses, des images en noir et blanc et de très mauvaise qualité. Et encore… il s’en fichait complètement auparavant, mais maintenant, il se trouvait dans une situation similaire à ses rêves.
Alors qu’il avait fermé les yeux, il les rouvrit lorsqu’il entendit des bruits de rats plus violents ainsi qu’un rire sinistre.

La fille aux cheveux bleus et Ulrich avaient disparu. Seulement, les rats et cette espèce de jumeau de Richard encerclaient le corps du vrai lycéen, Richard, qui semblait évanoui. Le jumeau disparut alors subitement, dans un nuage de fumée noires, et laissa place aux gros rats morphals qui n’attendaient plus qu’une chose : déchiqueter le noiraud.

On dirait que ces rats n’aiment pas simplement le fromage… ‘Faut que je fasse quelque chose, déclarait l’aléoute.

N’écoutant que son courage, il sauta sur la branche de l’arbre qui le cachait pour pouvoir atteindre la zone où les rats encerclaient Richard.

Opération : Dératisez-sans-scrupules ! Yaaaaah !

Et exécutant ses multitudes de techniques de judoka et de défense, il arriva à éjecter deux rats contre un arbre. Sachant qu’ils étaient nombreux et qu’il n’arriverait sans doute pas à y faire face, il attrapa Richard encore dans les vapes et courrait en le portant sur son dos en direction de la cabane du jardinier.

*°*

Ils étaient trop nombreux ! Non mais c’est quoi ces rats ? Je n’en avais jamais vu des comme-ça, avec des yeux rouges et une pupille remplacée par une sorte de sigle noir… Ils avaient la rage ou quoi ?
J’avais vu la cabane du jardinier dans l’orée. Dés que j’y fus rentré je nous barricadais, je sortis de mon manteau à tout faire mon couteau suisse pour bloquer la porte d’entrée. Mais hélas, cela n’allait pas tenir longtemps, surtout avec des rats aussi féroces. Déjà, ils essayaient d’enfoncer la porte comme s’ils s’agissaient d’humains. Leurs cris étaient atroces, ce n’était pas le cris de simple souris, mais on aurait dit ceux de souris possédées.
J’étais désespéré. J’ai tenté de consolider du mieux que je le pouvais la porte de la cabane, avec tous les outils de jardinage que je pouvais trouver.
Je disposais Richard au milieu de la pièce, la tête posée sur un sac d’engrais. Il avait été touché à la jambe. Moi, j’avais été mordu au bras.


Eh ben, faut pas blaguer avec les rats…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Terreur dans le parc. [Pv Richard & Adam]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Terreur dans le parc. [Pv Richard & Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CODE LYOKO RPG ::  :: Le Parc-