Partagez | .
 

 De l'imagination débordante [PV: EVAN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   Ven 7 Juin - 16:18

[HRPG: L'ermitage se trouve dans le bois de la ville, c'est pourquoi j'ai choisi de poster dans ce topic étant donné que je n'en avais pas vu de plus concret pour les bois]

Après plusieurs semaines de froid, nous eûmes le droit à quelques journées d'ensoleillement. Ca faisait plaisir de revoir le soleil nous éblouïr et ressentir sa chaleur, même si je préférais de loin l'instant polaire de ma chère Alaska. Le printemps touchait bientôt à sa fin et ça se voyait.
C'était un temps à se prélasser au soleil... mais aujourd'hui, Monsieur Slomzinski avait jugé bon d'organiser une sortie dans les bois de la ville afin de nous montrer ses caractéristiques géologiques et nous faire un cour sur l'écosystème... Une chose bien fatiguante en effet, enfin disons que cette sortie était obligatoire pour tous étant donné qu'elle s'inscrivait dans le programme scolaire.

Mais j'étais assez content car nous étions avec la classe de première de Sissi. Ah... Sissi... vous auriez vu comment elle était habillée aujourd'hui, avec sa petite robe à cerises, ses lunettes de soleil et son chapeau... on aurait dit un ange...
Nous étions arrivés à onze heures à peu près, en car. Lorsque nous sortions, il faisait un peu plus frais dans les bois à cause de l'ombre des cimes. C'était assez agréable cette petite brise par cette chaleur il faut dire.
J'ai toujours été fasciné par la hauteur des arbres de la forêts. Qu'ils étaient hauts, on ne voyait presque plus le ciel ! On aurait dit que les rayons du soleil, avec cet épais feuillage, était emprisonné et sinuait tant bien que mal en multitude des petits éclats.
A l'orée du bois alors, Jim et les professeurs rassemblaient les deux classes de première dans leur ensemble. Ils nous expliquaient alors le travail à fournir lors de cette séance... apparement, 'fallait dessiner un écosystème que l'on trouvera dans la forêt, puis répondre à une sorte de questionnaire noté. Quoi de meilleur pour une aussi belle journée...

Bon ! Vos profs vous ont déjà tout expliqué ce que vous d'vez faire, donc à l'assaut... euh au travail ! Ah, ça m'rappelle l'époque ou j'étais garde-forestier... c'était le bon temps... mais je n'préfère n'pas en parler ! Enfin bref ! Vous allez fonctionner en binome pour partir et revenir ici à quinze heures tapantes !
Belpois, tu vas avec Musset ! Pichon, avec Della Robia ! Delmas, avec...


*Faites tout pour qu'il dise Adam ! Faites tout pour qu'il dise...*

Delmas avec Stern ! Li, avec Niels !

MAIS QUELLE DECEPTION ! Disons que j'avais idéalisé le fait de me retrouver avec Sissi... j'ai pris mes rêves pour des réalités...
Je voyais la tronche à lunettes de mon camarade de classe venir vers moi. Je n'étais pas tout à fait déçu, mais j'aurais quand même préféré être avec Sissi...

Dis-donc, Adam... t'as pas chaud avec ce manteau ? Tu le gardes même en cours... et même... et même partout !
T'occupes... c'est pas un simple manteau, c'est un manteau porte-bonheur !, dis-je en m'ajustant le col assez fièrement.

Revenir en haut Aller en bas
Niels Evan
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   Mar 11 Juin - 17:19

[HRPG : En fait mon prénom c'est Niels et mon nom de famille est Evan ^^]

Une belle journée s'annonçait, le soleil était radieux. Après de longs jours de pluie, de froid et de grisaille, la chaleur s'installait progressivement et réchauffait les humeurs. Car oui le froid avait rendu bien des personnes de mauvaise humeur. Le professeur de Biologie, nous annonça que nous allions faire une sortie dans les bois de la ville. Quoi de mieux pour nous une journée P-A-R-F-A-I-T-E de faire un cours en extérieur. Le thème n'était pas très passionnant mais j'appréciais la Biologie. Aujourd'hui c'était Géologie et un petit peu d'Ecosystème. Qui dit cours en extérieur, dit note à l'issue de cette sortie. M. Slomzinski nous amena donc dans les bois et notre cher Jim était accompagnateur lors de cette sortie. Toujours en survêtement, il était à fond.

Une fois dans la forêt, nous avons pu observer la nature. Les oiseaux chantonnaient dans les cimes de arbres, les abeilles butinaient sur les fleurs et se baladaient. Le professeur de sport composa des groupes de deux afin d'être efficace dans le travail. Je me suis retrouvé avec Adam. Un super gars très rêveur mais toujours là quand il le faut. C'est un bon pote et il se défend très bien d'ailleurs. Lors d'une mission avec lui j'ai dû lui révéler l'existence de Lyoko mais grâce au Retour vers le Passé, il ne se souvient de presque rien. Enfin, le travail qui s'annonçait allait demander un bon travail d'équipe car vu la taille du fichier à remplir, il fallait s'y prendre tout de suite. Je n'hésitai pas et ouvris mon fichier à la première page pour suivre les pistes de travail demandées. Il fallait étudier un coin spécial du bois. Je décidai de m'orienter vers cette direction et dus forcer un peu la main d'Adam qui regardait avec passion sa douce Sissi.

La chaleur se faisait de plus en plus étouffante et je vis Adam garder un manteau sur ses épaules. Je lui lançai :

"Dis, t'as pas chaud dans cette tenue? Tu gardes ce manteau tout le temps et tu ne l'enlèves jamais!

- T'occupes... c'est pas un simple manteau, c'est un manteau porte-bonheur ! dit-il en rajustant son col

- Qu'est-ce qu'il a de spécial? le questionnai-je

- Je ne peux pas te le dire... fit-il secrètement"

Décidément, ce gars là m'épatera toujours. Après notre marche, nous arrivâmes devant une grosse maison. Il y avait un panneau avec marqué dessus : l'Ermitage. Qu'est-ce que ça peut être? Je n'avais jamais remarqué cette grosse habitation au beau milieu du bois. Je demandai à Adam :

"Qu'est ce que c'est ?"
Revenir en haut Aller en bas
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   Mer 12 Juin - 20:22

[C'est à s'y tromper xD]

Cela faisait déjà trente minutes que nous marchions à travers les sentiers des bois. Nous n'avions pas toujours trouvé ce qu'est un écosystème (si encore j'avais une idée de ce que c'était). Enfin... en dépit du temps assez conséquent que les profs nous avaient laissés, je pense que nous avions le droit de flâner.
La chaleur commençait à peser un peu. Je n'avais qu'une seule envie: me prélasser sous un de ces arbres, dans son ombre, et laisser cette brise me rafraîchir l'échine. D'ailleurs Niels semblait déjà regretter que l'on soie ensemble car il ne cessait de me ramasser à chaque tronc d'arbre, m’apprêtant à dormir. Décidément  nous avions des caractères complètement opposés: lui était plutôt du genre à vouloir en découdre rapidement, tandis que moi j'aimais prendre le temps de m'attarder sur les choses... Quelques fois j'aimerais bien apprendre à marcher en dormant... comme ça ni vu ni connu, p'tit somme express et t'as même pas le temps de dire ouf !
Enfin, nous arrivions dans un lieu peu commun au détour d'une prairie.

Qu'est-ce que c'est ? me demanda Niels.

C'était une vieille maison abandonnée, un ermitage selon le panneau pour être un peu plus précis, où la végétation avait pris le dessus. Nous étions séparés d'elle par une palissade en bois garnie de lichen ainsi qu'un jardin laissé à l'abandon. 
La maison semblait entièrement délabrée vue de l'extérieur, tant son accès était recouvert par des ronces et d'herbe hautes. Elle avait plusieurs fenêtres cassées, la toiture était entièrement abîmée et des portes rongées. Les murs avaient pris une teinte jaunâtre avec le temps et l'absence d'entretien. Quand aux arbres, ils laissaient leurs branches s'enmêler. J'avais plusieurs fois vu cette maison sans vraiment y faire attention, et de loin. C'était bien la première fois que je la voyais d'aussi prêt et que je m'attardais sur son cas. 

J'en sais rien du tout... dis-je en guise de réponse à mon camarade. On va  voir ?
T'es fou ? Si ça se trouve, c'est habité...
Mouais... par le garde-champêtre peut-être ? T'as vu comment c'est la brousse ici ? Comment veux-tu qu'y aie quelqu'un là dedans...

J'ouvris la porte du portail qui grinçait jusqu'à nous faire grimacer. Je marchais quelques pas jusqu'à ce que j'atteigne l'entrée de la maison, en me lançant dans un espèce de parcours de combattant afin d'éviter de me prendre dans les ronces. 
A mieux y voir, cette demeure semblait être une très belle maison par le passé. On le devinait à son architecture et la disposition des arbres et buissons, qui traduisait le fait que le jardin à été planté d'une manière bien spécifique et qui devait prendre une forme avec un résultat plutôt joli. Mais l'absence d'entretien à effectivement joué un effet domino: la pension ressemblait plutôt à un taudis désormais. 
 En m'assurant que Niels m'aie suivi, j'ouvris la porte d'entrée en bois massif sans grande difficulté, si ce n'est qu'avoir essuyé la poignée de sa graisse nauséeuse. Nous débouchions dans l'entrée, une pièce sinistrée et poussiéreuse, suintant l'humidité, jonchée de toiles d'araignées et bébêtes en tout genre. Tous deux regardions la pièce sans émettre un seul mot. A mieux y regarder, il restait encore des meubles, des lampes, des fauteuils un peu plus loin... recouverts de poussière. La maison semblait avoir été cambriolée ou... fouillée, il y a assez longtemps. Oui car il y avait peut-être des meubles, mais tout était sans dessus-dessous. Le propriétaire de cette baraque était partie en abandonnant purement et simplement son domaine, à en juger par tous ces éléments.
Cette maison m'intriguait beaucoup.Son ambiance, trop étouffée et pourtant trop tranquille, masquait des souvenirs flous et mystiques. La maison retranscrivait une histoire indiscernable, appelant la mélancolie. C'était difficile de se sentir à l'aise dedans. Étrangement elle me faisait penser aux rêves que je fais trop souvent en ce moment... à propos de la bande à Jérémie. Un rêve où je me battais contre un gars possédé dans un laboratoire étrange, dans lequel Jérémie Belpois de l'autre classe de première commandait une sorte d'ordinateur futuriste... c'est à se demander si je joue pas trop aux jeux vidéos...

Eh Niels... tu crois aux démons ?
Ca t'arrive de poser des questions intelligentes ? 
Ben... en ce moment je fais un rêve bizarre... tu me fais déambuler dans des égouts en me donnant une baffe pour fuir à un gars bizarroïde comme possédé par une entité démoniaque...

Je me ridiculisais pour rien. Faut vraiment que je consulte dés fois !
Revenir en haut Aller en bas
Niels Evan
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   Mar 18 Juin - 16:55

La maison était vide lorsque nous fûmes entrés. Tout semblait avoir été délaissé et à l'abandon comme en témoignaient le lierre et la mousse végétale sur la paroi des murs de l'habitation. A l'intérieur, les meubles étaient renversés au milieu du couloir, des feuilles blanches traînaient par terre. On aurait dit que quelqu'un cherchait quelque chose et qu'il a mis tout en désordre pour la trouver ou peut-être repartir bredouille. Mais ce qui était étrange c'était cette sensation que provoquait cette maison en moi. Le souvenir d'une famille planait dans l'air, on essayait de savoir ce qu'il s'était passé. Un joli morceau de piano joué, un feu crépitant dans la cheminée. On ne retrouvait qu'un pauvre instrument brisé et des cendres d'une bûche qui avait servi il y a très longtemps. 

Je sentais qu'Adam éprouvait les mêmes sensations que moi dans cette habitation. Son expression disait qu'il ne se sentait pas totalement à l'aise. Il s'essuyait un peu les mains moites sur son pantalon. Il me posa une étrange question à propos de démons. Ce sont des créatures auxquelles je crois mais je fis mine de ne pas y répondre en lui rétorquant qu'il posait des questions idiotes. Je n'osai pas me ridiculiser devant lui. Adam me raconta qu'il faisait des rêves dans lesquels je l'embarquais avec moi dans les égouts afin de fuir quelqu'un possédé par un démon. Cela me rappela qu'une fois un mec possédé par XANA nous poursuivait Adam et moi. Nous avons pu l'arrêter et Jérémie avait lancé le Retour vers le passé. Adam ne se souvint de rien. Enfin presque de rien, puisqu'il fait des rêves à propos de cette mission. Je dis à Adam :

"Les rêves sont parfois plus réels que ce que l'on croit"


Il me regarda un court instant mais ne fit pas plus attention. Du moins c'est ce que je pensais. Je décidai de m'aventurer un peu plus dans la maison aux étranges souvenirs. Je passai furtivement dans quelques pièces et je découvris une feuille avec le nom de Franz Hopper. Hopper, tout comme Aëlita. Bizarre... Je ne m'attardai pas plus là-dessus et je descendis vers la cave. Adam me rejoignit. Un souterrain étrange servait de cave. En avançant un peu plus, je découvris un couloir qui menait dans un jardin. Il y avait une porte banale et neutre. J'explorai les extérieurs puis m'attardai sur cette porte. Je tentai de l'ouvrir, mais aucune poignée ne s'y trouvait. Il fallait que je donne un bon coup de pied pour l'ouvrir. Derrière elle, de nouveaux escaliers se livraient à moi. Adam était encore dans le petit jardin. Je descendis les escaliers. Ce furent plus que des escaliers, ce fut un passage secret! Il menait aux égouts. De là, on pouvait sûrement rejoindre le labo. Très mauvaise idée de montrer ça à Adam. Il était trop tard! Adam m'avait déjà rejoint. Je tentai de le retenir en lui disant :

" Bon! Il est inutile d'aller plus loin, on a un TP à ...

- Hé! Mais ce sont les égouts! m'interrompit-il

- Oui... Mais... bredouillai-je

- Aller! Fais pas ta chochotte! Viens!"


A cet instant, nous continuâmes notre quête.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   Mar 18 Juin - 22:05

Sa dernière réponse restait énigmatique. Il n’avait pas l’air très surpris, seulement un tout petit peu étonné. D’ordinaire, ce genre de rêves bizarres intrigue en général. Je me demandais ce que ce qu’il venait de me dire pouvait bien vouloir signifier.
Finalement, il s’éloigna de moi pour visiter la maison. Elle semblait bien l’intriguer autant que moi, mais peut-être pas pour les mêmes raisons.
Je fronçais les sourcils. Sa réponse, pas très claire, me perturbait. Je décidais alors de faire un petit tour dans la maison abandonnée.
 
Ce n’était pas uniquement l’entrée qui était saccagée, mais la maison toute entière. Je découvris alors ce qui semblait être le séjour, le salon. Une pièce témoignant d’un ancien confort, surtout avec ce qui semblait être un piano couvert de poussière et de saleté. Apparemment le propriétaire n’était pas sans moyens financiers. Etait-ce l’un de ces hommes qui, enrichi de propriétés, eut décidé de laisser cette maison à l’abandon ? Aucune hypothèse n’était négligeable. J’avais l’impression de me trouver dans un feuilleton ou j’étais le personnage principal, un détective cherchant des preuves.
 
Finalement, je débouchais dans un couloir où Niels se trouvait déjà. Un couloir qui menait au jardin arrière. Je décidais de le suivre, lorsqu’une fois à l’extérieur, il ouvrit une gigantesque porte en métal blindé. Cette deuxième porte quand à elle menait à ce qui semblait être… des égouts. Incroyable… Mais c’est quoi le problème de cette baraque ?
 
Niels émettait des réticences pour ce qui était de s’y aventurer. Il ne manquait pas d’arguments comme à son habitude… parfois vraiment ridicules. Son attitude cachait quelque chose. 
 
Niels… avoues que tu ne voulais pas que je découvre cet endroit. Laisse-moi deviner, c’est… le lieu secret ou toi et ta petite amie vous vous voyez en cachette !
Ah euh… ahem non… euh si… ce n’est pas ce que tu crois ! On devrait peut-être continuer le TP…
 
Je fronçais les sourcils une nouvelle fois. Je ne comprenais pas vraiment l’attitude de ce mec. Pourquoi Niels ne voulait pas que j’y rentre ? Et sa réponse énigmatique qui me perturbait… ce gars, je ne sais pas pourquoi… j’étais sûr qu’il me cachait quelque chose d’un peu plus grave.
C’est alors que se produit quelque chose d’assez anormal. Alors que nous étions encore dehors, le vent se levait, et le ciel s’assombrissait anormalement, jusqu’à devenir bleu nuit. Lorsque nous levions les yeux au ciel, nous fumes… estomaqués.
 
Une éclipse solaire s’était formée devant nous. C’était tout simplement effrayant. Une énorme boule noire s’était installée à la place du soleil. Nous fûmes obligés de nous couvrir les yeux à cause de l’éblouissement. Moi qui avait vécu en Alaska du Nord, j’étais habitué aux nuits longues pouvant durer dés mois. Mais je n’avais jamais vu un tel phénomène auparavant.
 
Ujak ! Je croyais que la prochaine éclipse était en 2018 !
Une éclipse… ce n’est pas normal… non ce n’est pas normal !
Euh... Niels... C’est pas madame Hertz, là bas ?
 
C’était bien madame Hertz... sauf qu’elle n’était pas dans son état normal. Elle avait les cheveux dressés, les bras tendus en l’air, le visage pâle, et marchait doucement vers notre direction. Elle avait sa tête des mauvais jours
 
Dis Niels… je ne savais pas que c’était elle à qui tu donnais rencard ici… Madame Hertz… je sais que ça me regarde pas, mais ça pourrait être du détournement de min…
Tais-toi et suis-moi !
 
Il m’attrapa par le bras et m’emmena dans le passage des égouts en fermant la porte derrière lui. Le gars aux lunettes chercha donc à immobiliser la porte avec un parpaing assez résistant.
J’avais à peine compris ce qui s’était passé qu’il reçut un appel. C’était Jérémie Belpois, j’avais reconnu sa voix. Je pouvais entendre ce qu’il disait grâce aux résonnances  de l’endroit.
 
--Niels, tu me reçois ? XANA est passé à l’attaque ! Il à fait dévier le champ gravitationnel de la lune pour réussir à la placer sur le soleil ! Je ne sais pas encore comment il à réussi à faire ça, mais il à réussit à Xanatifier toute la zone extérieure et intérieure du lycée. Je n’arrive pas à joindre Yumi, Odd, Akira, Yann, William ou Ulrich, ça doit être à cause de l’éclipse… je n’arrive toujours pas à savoir pourquoi… Aelita est déjà sur place, mais le problème est qu’elle est toute seule sur lyoko et que XANA à employé les grands moyens… une armée de Krabes qui entourent la tour ! Et pas qu’une petite ! Dépêche-toi ! –
 
Wouaw, alors là je n’avais rien compris, mais l’essentiel de ce que j’avais pu comprendre est que l’éclipse solaire n’est pas naturelle, car elle avait été générée par un certain… Cxzana.
 
Je crois que tu me dois certaines explications, Niels… ce n’était pas ta copine hein, madame Hertz… dis-je avec une pointe d’ironie.
 
Surtout, j’avais cette sensation de déjà vu qui s’accentuait. J’avais réellement l’impression que j’avais vécu un évènement similaire… mais quand à savoir où ?

Les paroles que Niels l’intello avait tenues plus tôt résonnaient dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Niels Evan
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   Mer 3 Juil - 8:06

Une éclipse! A ce moment de l'année? Ce n'était pas du tout normal. La prochaine était prévue en France dans plusieurs années. Le soleil était désormais totalement recouvert. Et voilà que je vis Madame Hertz qui nous accompagnait pour la sortie TP. Mais je voyais bien qu'elle n'était pas dans son état normal car dans ses yeux brillait l'oeil de XANA. C'était mauvais signe et j'attrapai le bras d'Adam, qui faisait toujours des remarques foireuses, afin de l'amener dans le passage secret. Puis je bloquai la porte avec plusieurs parpaings pour que la prof de sciences ne puisse pas entrer dans le passage. Mon téléphone sonna. Je décrochai et Jérémie n'était pas là pour m'annoncer de bonnes nouvelles. XANA était passé à l'attaque et il fallait que je rapplique immédiatement au labo pour aider Aelita. Adam avait entendu notre conversation avec Jérémie et il attendait des explications. Alors je décidai de lui expliquer mais après Jérémie devait décider s'il utiliserait le Retour vers le passé pour lui "effacer" la mémoire car Adam se souvient de ces anciennes missions. Je lui dis tout sur le chemin du labo :

"XANA est un programme multi-agent qui a développé une intelligence et qui souhaite détruire le monde. Mais Jérémie est un pro de l'informatique et a réussi à nous virtualiser sur un monde informatique : Lyoko. Sur ce monde, il y a des tours et c'est par celles-ci que XANA peut agir sur le monde terrestre. Il les active et comme tu as pu le voir Madame Hertz était sous son contrôle. Et Aelita est la seule Lyokoguerrière à pouvoir les désactiver. Mais sur ce monde virtuel, les monstres de XANA sont là pour nous ralentir et Aelita, bien qu'ayant des pouvoirs, n'est pas en mesure de combattre seule contre une armée de Krabes. Et il faut que je l'aide."

Après lui avoir tout expliqué, nous arrivâmes au monte-charge. J'actionnai le bouton et nous descendîmes. Arrivé au labo, je demandais à Jérémie comment ça se passait. Apparemment, Aelita avait perdu déjà 30 points de vie et les Krabes la canardaient avec des rayons lasers. Elle essayait de lutter mais avait besoin d'un coup de main. Puis Jérémie me regarda et fixa Adam. Puis me dit :

"Que fait-il ici?

- Bah on avait un TP ensemble à faire dans les bois et on est tombés sur Madame Hertz xanatifiée. Puis on est passés par l'Ermitage pour rejoindre le labo, lui répondis-je

- Bon très bien...

- C'est giga méga cool ici!! s'exclama Adam

- Oui, bon tu ne touches à rien... s'inquiéta Jérémie qui avait peur qu'on lui dérègle ses machines, bon Niels file aux scanners et go sur le territoire du Désert."

J'arrivai aux scanners. J'entrai dans un qui se ferma. Puis j'entendis la voix de Jérémie annoncer ma virtualisation sur Lyoko. Je tournai puis le coup de vent habituel se produisit. J'apparus en pixel sur le territoire Désert. Les dunes et les roches s'étendaient à perte de vue. Jérémie m'indiqua que la tour activée se trouvait direction : Nord-Est.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   Mer 3 Juil - 14:35

Inutile d'essayer de comprendre ce que Niels me disait. Mon esprit était encore plus confus qu'avant. Une histoire de monde virtuel et compagnie, par laquelle une certaine entité malfaisante nommé Cxzana activait des tours pour pouvoir agir sur la Terre. Je savais que Belpois était une tête, mais là c'est au dessus de tout ce que j'attendais. Je ne comprenais toujours pas ce que voulais dire se "virtualiser" avant que l'on arrive à un endroit qui ne m'était pas inconnu.
Après avoir couru quelques minutes dans les égouts nous étions arrivés dans ce qui semblait être l'usine désaffectée, celle que l'on aperçoit depuis les bâtiments de physique et d'SVT. Je ne l'avais jamais trouvée très intéressante, je m'y étais rendu quelques fois pour chercher des choses qui pourraient m'être utiles... après tout, c'était une ancienne fabrique Renault.

Mais étrange... j'avais la curieuse impression d'être déjà venu ici plusieurs fois, que l'endroit m'était familier... il me semble que c'était dans mes rêves... Nous montions dans une sorte d'ascenseur qui nous conduirait à quelque chose d'extraordinaire... je ne savais pas c'était quoi, mais ça avait sans doute un rapport avec ce que Niels me baragouinait depuis tout à l'heure.

C'était bien ça. Mes yeux étaient rivés sur le monte-charge maculé de rouille. C'est Niels qui appuyait sur le bouton pour que nous puissions y entrer.
Nous arrivions alors dans un endroit sombre, éclairé par les lumières d'un engin... surprenant. Une sorte d'ordinateur complexe avec des câbles reliés un peu partout. Aux commandes, Jérémie Belpois, qui semblait surpris de me voir. Niels après lui avoir expliqué qu'est-ce que je faisais ici, repris le monte-charge.

J'étais un peu désorienté. Hésitant un peu, je décidais de m'approcher de Jérémie. Il était très nerveux et tapait comme un forcené sur le clavier de l'ordinateur. Je n'osais rien dire, j'avais l'impression qu'ils savaient ce qu'il faisait, et que c'était du sérieux.
A l'écran, je vis alors ce dont il parlait au téléphone.


Une nuée de crabes virtuels géants, quadripèdes, s'étaient rassemblé autour d'une tour blanche qui émettait un halo rouge. C'était donc cette tour dont Niels me parlait... Certains pourchassaient une jeune fille aux cheveux roses, qui ressemblait étrangement à Aelita... non, c'était vraiment elle. Elle avait des sortes d'ailes roses et une tenue de danseuse intergalactique.
Les crabes avaient une sorte de sigle étrange sur leur carapace... un sigle que j'avais déjà vu quelque part...
J'eus alors un mal de crâne si énorme que je m'écroulais au sol. Jérémie me regardait avec perplexité.
C'était un nouveau flash, beaucoup plus intense et complet. Cette fois-ci, j'étais dans cette salle... la même qu'ici, et je me battais contre une sorte de ninja noir avec des yeux portant le même sigle... 
Ca y'est, je m'en souviens. Je sais exactement où l'on est, et pourquoi. Nous étions devant un supercalculateur comme me l'avais dit Jérémie la dernière fois. Ce super calculateur permettait à Jérémie et à sa bande de désactiver des tours, comme l'à dit Niels, afin d'empêcher des catastrophes. Tout ce que Niels m'avait dit alors tombait de son sens. 

"Adam... tu vas bien ?

- Je m'en souviens maintenant... c'est grâce à cet ordinateur que vous jouez aux héros, pas vrai ?"

Jérémie était visiblement surpris. Je savais également qu'ils avaient utilisé une sorte de retour vers le passé pour que je me souvienne de rien.
Jérémie expliqua alors à Aelita que je me souvenais de tout ce qui s'est passé. Ils n'expliquaient pas comment j'avais pu me souvenir de tout cela, tout comme moi... j'étais un peu paumé à vrai dire.
Nous entendions la voix de Niels qui déclarait être arrivé près de la tour. 

"Bon, on va régler ça plus tard... déclarait Jérémie. Pour l'instant, on va adopter une tactique pour essayer de ce débarrasser du menu fruit de mer... Aelita, il te reste vingt points de vie. Il ne faut absolument pas que tu meures. Niels, il faut que tu la protège coûte que coûte ! Je t'envoie la bécane d'Odd... maintenant, il nous faut un appât... pour détourner les Krabes.

- Mais Jérémie, personne ne peut faire l'appât si Niels doit me protéger ! Les autres sont injoignables, coincés dans le lycée ! Laisse-moi essayer d'y aller et Niels faire l'appât...

- Nous ne pouvons pas prendre de risques inutiles si en plus il ne te reste que vingt points de vie ! Un coup laser, et impossible de te virtualiser avant douze heures ! Et en douze heures, l'éclipse atteindra sans doute une plus grande partie de la région, et nous ne pourrons rien faire !"

Aelita et Niels ne dirent plus rien, mués par le choix qu'ils devaient faire. Jérémie se tournait alors vers moi, me dévisageait longuement sans dire un mot. 

"J'ai... j'ai une idée, mais elle ne va sans doute pas vous plaire...

- Jérémie... ne me dis pas que...

- Adam, prend le monte-charge et descend au premier étage.

- Moi ? m'exclamais-je un peu perturbé.

- Mais Jérémie, c'est de la folie ! N'oublie pas ce qui s'est passé avec William la dernière fois ! Nous ne pouvons pas prendre ce risq...

- Si, nous le pouvons ! Nous n'avons pas d'autre choix, les zombies vont rappliquer dar-dar...  Xana est devenu anormalement plus puissant ces derniers temps, et nous avons besoin d'aide supplémentaire. De plus, le retour sur le passé n'a pas affecté Adam, il est au courant de tout ce que nous avons fait la dernière fois... Adam, fais ce que je te dis.

- Mmh... bon ok, disais-je, pas très sur de ce qui allait m'arriver.

Je m'attelais alors à la tâche. Je pris alors le monte-charge pour me diriger vers le premier étage, comme l'avait stipulé Jérémie. 
J’atterris alors dans une salle ronde éclairée. Elle contenant trois sortes de colonnes luminescentes, reliées aussi par d'innombrables câbles. Jérémie m'ordonna de me placer dans l'un de ces tubes.
J'étais un peu mal à l'aise, faut dire. Çà me donnait un peu la trouille, surtout quand les portes de la colonnes se refermaient sur moi.

- ... pince-moi Niels, dis moi que je suis en train de rêver... ça y'est je sais, c'est encore un rêve, je vais me réveiller au bout de 5...4...3...

- Vous autres, Niels, Aelita ! Préparez-vous, éloignez vous de la tour et des Krabs. Vous allez faire une petite séance d’initiation à notre nouvel arrivant... nous accueillons un nouveau Lyoko Guerrier."
Revenir en haut Aller en bas
Niels Evan
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   Sam 24 Aoû - 9:41

[HRP : Désolé du retard !! Je m'excuse ^^ à cause des vacances et d'un déménagement j'ai pas pu répondre]

Très surpris par la proposition de Jérémie, je regardais Aelita qui semblait elle aussi étonnée. Mais il avait raison, nous n'avions pas le choix. Si Aelita est touchée par un laser, elle ne pourra pas désactiver la tour et le chaos régnera sur la planète. Adam allait donc nous rejoindre sur Lyoko. Les Krabes nous bombardaient de rayons laser et nous n'avions que d'autre choix de nous réfugier derrière un rocher. Je vis sa silhouette apparaître dans le ciel jaune-orange du Désert. Il atterrit sur ses deux fesses. Il se releva et regarda autour de lui, Adam semblait fasciné par le paysage virtuel de Lyoko. Je m'avança vers lui et fit :

« Je te présente Lyoko! »

Adam regardait nos habits de Lyoko. Aelita a une combinaison futuriste, avec des sortes d'épaulettes en plastique et une jupette. Elle a deux traits de couleur rose sur les joues et porte des gants et sa montre étoile au poignet. Quant à moi, je porte un pantalon gris un peu moulant avec des bottes noires (petit changement que j'ai demandé à Jérémie ^^). Une veste noire sans manches ainsi que des mitaines noires. Mes lunettes sont les mêmes mais mes cheveux sont relevés. De plus, je porte mon arc, mon arbalète et mes flèches sur le dos. A présent je découvrai en même temps qu'Aelita l'apparence d'Adam sur Lyoko. Il semblait appartenir à une classe que je ne connaissais pas. Avec son interface oculaire verte sur son oeil droit, Adam ressemblait à un Cyborg mais je faisais fausse route. Jérémie nous expliqua qu'Adam faisait partie d'une classe inconnue jusqu'à maintenant sur son ordinateur. Après qu'Einstein ait terminé ses configurations il nous annonça que notre cher Adam faisait partie de la classe des « Mécanos ». Ce fut plutôt surprenant. Mais en effet, Adam portait une clef à molette géante qui lui servira d'arme pour combattre les monstres de XANA.

L'armée de Krabes se dirigeaient toujours vers nous et Adam devait s'ateler à sa tâche. Il devait faire l'appât pour que je puisse protéger Aelita. Il fallait que nous traversions le « champ » de Krabes par les airs. Après avoir expliquer un petit peu les fonctionnements de Lyoko Adam fonça en direction des Krabes. Pendant ce temps, je me mis sur l'Overboard et Aelita se positionna juste derrière moi. Le skate virtuel survola les airs au-dessus des carapaces rouges. J'espérai qu'Adam allait s'en sortir, après tout c'était son premier plongeon sur Lyoko. Les Krabes nous avaient repéré et nous canardaient, j'essayai tant bien que mal d'éviter les tirs lasers de nos chers amis crustacés. Aelita envoyait des champ de force sur les Krabes depuis les airs. Je jetai un coup d'oeil à Adam qui utilisait ses capacités de Lyoko-Mécano. Sa clef à molette était très puissante et je ne me faisais pas bien du souci pour lui. Mais cette inattention nous a valu un tir dans l'Overboard qui se désintégra sous nos pieds. Alors que nous chutions, Aelita activa ses ailes pour me rattraper. À présent, nous avions échanger de rôle. La princesse rose nous amenait en direction de la tour et moi je tirai des flèches sur les Krabes pour essayer d'alléger le nombre d'ennemis.

Malheureusement un Krabe avait réussi à me toucher en plein buste avec son tir laser. Aelita s'inquiéta :

« Niels ! Tout va bien ?

- Argh... Oui, ça va... lui répondis-je

- « Ça va? » ... On ne peut pas dire ça, Niels tu as perdu 50 points de vie ! Aelita est à 20 points de vie et Adam lui doit se battre contre une horde de Krabe et... AAAH !!

- Jérémie ?! Qu'est ce qu'il se passe ? lui demandai-je affolé

- Les zombies doivent être arrivés au labo... Il faut se dépêcher ! déclara Aelita »

Alors que nous étions presque arrivés, je continuai à tirer sur les crustacés virtuels. Mes flèches givrées, explosives et électriques faisaient de l'effet sur les Krabes. J'avais même découvert une nouvelle flèche de couleur verte qui servait de grappin. Une fois que la flèche verte touche sa cible une chaîne virtuelle la relie jusqu'à ma main et je peux secouer et faire valser l'ennemi dans tous les sens. Cette tactique me permettait d'éliminer deux Krabes à la fois. Une fois un crustacé dans la flèche je l'envoyai se percuter dans un de ses collègues pour les dévirtualiser tous les deux. Nous étions presque arrivés mais je me fis toucher une fois de plus à la jambe ce qui me fit perdre des points de vie. Aelita sentant que j'étais presque à court de points de vie décida de se poser et de terminer la course à pied. Je ne savais pas encore où en était Adam et Jérémie dans leur combat contre les Krabes ou les zombies. Ce qui était sûr, c'était qu'Aelita venait de pénétrer dans la tour et qu'elle allait pouvoir taper le code Lyoko.

Je m'occupai des derniers Krabes qui s'approchaient de la tour. Mais un de ces fruit de mer fourbe me tira un rayon dans le dos ce qui fit tomber mes points de vie à 0. Je voyais mon corps se désintégrer en particules blanches. Puis je me réveillai dans le scanner. Je montai à l'étage pour retrouver Jérémie. Il était encerclé par mes camarades de classe Xanatifiés et Madame Herz qui lui envoyait des décharges électriques. Einstein me cria :

« Niels ! Te voilà ! Programme vite un Retour vers le passé sur l'ordinateur ! Je pense que tu sais comment le faire... Argh !!

- Ok ! »

Jérémie venait de se faire attraper par Sissi devenue folle par la xanatification. Je me mis rapidement au clavier et informa Adam qu'Aelita était à la tour et que le Retour dans le passé allait bientôt avoir lieu. Je terminai de taper les données du programme à temps car je me fis attraper par Jim qui me serra de toutes ses forces. Je devais luttes contre mon prof d'EPS pendant quelques secondes le temps que le Retour s'effectue mais je souffrai. « Vite ! » pensai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   Mar 27 Aoû - 14:15

Ils auraient pas pu me prévenir que l’atterrissage serait douloureux ?! Bon dans tous les cas ça y'est, j'avais officiellement rejoint leur bande. Je me relevais, le derrière complètement endolori. J'avais une sensation d'électrification dans tout le corps qui s’atténuait peu à peu. C'était vraiment étrange comme ressenti, on aurait dit que j'étais aspiré par un tourbillon... Ouvrant les yeux, je me rendis compte que je n'étais plus dans un environnement réel mais dans un monde complètement différent que celui de la réalité. Une sorte de désert virtuel, un ciel jaune, des rochers, des dunes éparses ainsi que ces sortes d'immenses câbles électriques... c'était exactement le même endroit que j'avais vu dans l'écran de Jérémie. Cela signifierait donc que... j'y étais ? Je suis dans l'écran ?

Une voix qui m'était familière m'interpella. Me retournant, je vis deux ombres s'approcher de moi. La première je la reconnaîtrais entre mille, c'était Niels, mais pas dans le même accoutrement. Enfin même sans cet accoutrement je l'aurais sûrement reconnu. Il était habillé avec des bottes noires et un uniforme sans manches. Curieux... on aurait presque dit Danny le Fantôme... manquerait plus que les cheveux blancs... L'autre était Aelita (et d'ailleurs comment j'aurais fait pour pas la reconnaître avec ces cheveux roses)... Elle était habillée avec une tenue très futuriste un peu à la Star Wars... fallait reconnaître que sa petite jupette et ce débardeur lui allaient très bien !

Ouah c'est dingue... vous sortez de la Electronic Entertainment Expo ou quoi ?

Mais ils n'étaient visiblement pas les seuls à être transformés de la tête aux pieds car... j'avais moi aussi changé de vêtements ! Je portais une sorte de pull à capuche blanc avec un insigne vert que je connais très bien... avec cela, un pantalon blanc et vert fluo... j'avais à l'oeil une sorte d'interface tandis que je portais une clef à molette géante. On se croirait dans un jeu video !

Enfin, j'étais agréablement surpris, mais on me rappelait que j'avais un rôle à effectuer. Niels m'expliquait qu'en réalité, cette clef à molette géante servait d'arme contre les Krabes. Effectivement, il y avait une sorte de tranchant sur le bord de la clef. Il m'expliquait aussi que, par la suite, j'aurais sans doute des pouvoirs que je découvrirais. Le but principal, me fit Aelita, était que je fasse l'appât tandis qu'eux se dirigent vers une tour rouge que je voyais juste en face de moi. C'était donc du gâteau, j'avais plus qu'à courir et à tenter d'éviter la bestiole... mais ça allait être un peu plus difficile que je le pensais.

Sans que je puisse dire ouf, une véritable invasion de gros Krabes géants fit son apparition sur le plateau. Ils auraient pas pu me prévenir qu'ils étaient aussi gros ?! Non mais sans blague ! En plus, ils tirent des sortes de lasers rouges méga destructeurs... mais je ne pouvais pas reculer... enfin je n'avais plus le choix. Alors autant la jouer franco.

Hey les surimis grandeur nature ! C'est là qu'il faut attaquer !

Alors que Niels et Aelita partaient à bord d'un skate volant, tous tournèrent leur ignoble carapace vers moi et chargeaient leur tirs lasers. Je ne pense pas que j'allais pouvoir tous les tuer avec ma clef à molette, donc je décidais d'essayer de m'enfuir... quand d'un seul coup, alors que j'essayais de courir en sautant par dessus un rocher, je bondis dans les airs un peu plus haut que la normale, dans une sorte de nuée verte, pour atterrir sur la carapace d'un des Krabes. C'était donc l'un des pouvoirs dont me parlait Niels ? Incroyable... J'ai donc le pouvoir de bondir très haut dans les airs ? ça me va ! Je prends !

Sur le dos de la carapace, je plantais ma clef gigantesque dans l'énorme sigle, comme me l'avait indiqué Niels. Le Krabe se sentit vaciller, une lumière éblouissante sortait du trou que je lui avait fait. Je décidais de sauter plus loin, et celui-ci se désintégra sans plus attendre.

Yeah ! Un surimi de moins ! Ce soir c'est bâtonnets de cr...

Mais en cet instant de gloire, je fus pris d'assaut par trois Krabes qui m'attaquaient simultanément et me "dé-virtualisaient", comme disait Aelita, sans plus attendre. Je me sentis disparaître dans une foule de carrés bleus clairs...

Enfin, je ressortis du scanner fumant comme jamais pour m'écrouler au sol. Ah, que ça fait mal de se faire dévirtualiser de la sorte ! Je jurais par dix fois que plus jamais je laisserais un Krabe me dévirtualiser !
Mais une chose me hantait. Par cette dévirtualisation, j'avais complètement oublié ma mission qui était de faire l'appat... je n'avais à peine tenu que cinq minutes. Il faut dire que les Krabes étaient tout de même nombreux... Je décidais alors de retourner dans la salle de l'ordinateur géant, et j'y vis Niels se faire attaquer par G.I. Jim. Ni une ni deux, je lui fis une de mes prises de judo, une hanche sautée tellement rapide sans qu'il eut le temps de s'en rendre compte.

Yah ! On vous à jamais dit qu'il ne faut jamais s'attaquer à ceux qu'ont des lunettes ?

Et c'est à cet instant qu'un halo blanc qui émanait de l'hologramme nous recouvrit entièrement.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Niels Evan
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   Ven 30 Aoû - 10:25

Le Retour vers le Passé avait fait son effet. Nous nous retrouvions dans la forêt, je regardais autour de moi. Nos camarades de classe étaient tous attentifs aux consignes de Madame Herz et de Jim pour le TP de SVT. A priori tout semblait normal et ils n'avaient plus l'air en mode "Zombie". Ce qui était bien, c'était de voir la réaction d'Adam suite à son premier Retour vers le Passé en tant que Lyoko-Guerrier. Je le regardai et je vis qu'il était fasciné par ce phénomène. En effet, il semblait content qu'il se souvienne de tout ce qu'il a vécu sur Lyoko. Je l'interpella :

"Alors ? Tout va bien ? Le Retour n'a pas été trop difficile ?

- Euh... Non, ça va, c'est incroyable. Tout le monde semble avoir oublié ce qu'il s'est passé, me répondit-il

- Eh oui, c'est l'effet Retour vers le Passé, acquiescai-je."

Le TP se déroula plutôt bien. Grâce à notre esprit d'équipe nous pûmes remplir le dossier qui nous était attribué et ainsi terminer ce travail, laborieux certes, mais nous avions déjà vu le questionnaire avant les autres et ainsi prendre de l'avance. Madame Herz fut d'ailleurs très étonné de nous voir 20 minutes avant la fin du temps de recherche. Elle regarda notre fichier et semblait surprise de voir que nous avions fait presque un sans faute sur ce TP à vue d'oeil très complexe. Après cela, Adam et moi se posâmes à un endroit. Notre amitié a été encore plus renforcée grâce à son intégration dans l'équipe. Il était rare que Jérémie propose d'envoyer un "inconnu" sur Lyoko, mais Adam sera un atout majeur pour notre lutte contre XANA. Alors que je m'apprêtais à lui poser une question je me tournai vers Adam et vis qu'il dormait déjà. Laissons-le dormir, il le mérite après ses débuts sur le monde virtuel.

La journée se termina et je rentrai chez moi pour dormir comme un loir, ou plutôt comme un Adam !

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: De l'imagination débordante [PV: EVAN]   

Revenir en haut Aller en bas
 

De l'imagination débordante [PV: EVAN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CODE LYOKO RPG ::  :: L'Ermitage-