Partagez | .
 

 C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Mer 27 Mar - 17:16

« Le naturalisme est un mouvement littéraire international apparu dans les dernières décennies du xixe siècle. Les naturalistes introduisirent dans leurs romans des descriptions scientifiques et objectives des réalités humaines : ces auteurs montraient la société telle qu’elle était, aucun sujet n’était tabou. On remarque cependant que les différents thèmes abordés dans ces œuvres ont préalablement fait l'objet d'une certaine recherche et d'une documentation poussée ; l'auteur émet alors une hypothèse qu'il vérifie ensuite à l'aide d'une expérimentation. Ce mouvement, né de l’influence des sciences, est avant tout… »

Un cours de français tout ce qu’il y a de plus rasoir, avec en prime une prof vraiment déconcertante… Je ne sais pas comment certains font pour rester éveillé pendant cette heure. Je n’arriverai pas à l’expliquer, mais à chaque fois, on aurait dit que la prof était une sorte de rondoudou ambulant envoyant des sortes d’ondes neurologiques à l’aide de sa bouche, et qui vous donne l’envie de piquer un roupillon instantanément, exactement comme dans Pokémon. C’était même comme cela que j’avais fini par appeler la prof de français à la place de Mme Dubois, qui en plus de cela avait choisi de s’habiller en rose tout comme le pokémon mythique. Etait-ce réellement une coïncidence ???
Enfin c’était pareil toutes les années depuis la sixième avec celle-là. Alors qu’elle ne vienne pas s’étonner si elle me voit dormir en plein cours… non mais et puis quoi encore…
Je me trouvais au fond de la classe, avachi sur ma table à côté de Niels, un des intellos qui avait l’habitude de se mettre à côté de moi en cours de Rondoudou. Il semblait être d’origine asiatique tout comme moi et avait la dégaine d’un véritable geek. C’était un des brillants élèves de ma section, et je dois avouer que je ne l’ai presque jamais entendu parlé.

« MONSIEUR LI !!! Comme d’habitude, vous dormez ! Je vais devoir prendre des mesures radicales, je vous préviens !
-Hein euh pardon hein quoi Non madame je ne dors pas… vous parliez du naturisme… »

Fou rire général.

« … et c’est le NA-TU-RA-LI-SME, monsieur LI ! Chez le proviseur immédiatement ! Niels, vous l’accompagnez !!!
-Oui bon c’est la même chose ,dis-je plus bas. »

Et c’est dans un fou rire assez prononcé que nous quittions la salle de français. Je ne me rendais pas bien sûr compte de la gravité de la situation.
N’étant pas tout à fait détaché des bras de Morphée, je marchais de manière un peu loufoque dans les couloirs de Kadic, en direction du bureau du proviseur.

« Ouah… j’suis complètement out, j’ai dû m’endormir au début du cours… Niels, dis-moi pas que t’avais pas envie de dormir toi aussi… »
Revenir en haut Aller en bas
Richard Miliace
avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 22
Localisation : Sur Terre, cherchant Akira.

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans. Cyber-créateur.
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Mer 27 Mar - 17:40

[HRPG : Pour la cohérence avec mes autres rps, je vais faire de sorte que cette scène se passe, une semaine après mon rp avec Luka (Qui n'est pas encore terminer.) on ne s'étonne donc pas si je sors des éléments qui ne se sont pas encore déroulés mais que je vais mettre en place dans mon autre rp. Sur ce!]

Je suis encore dans la cours de recrée lorsque j'entends la sonnerie. J'ai normalement cours mais je ne vais pas y aller, pour quelle raison? La seul chose qui me retiens ici c'est une amitié qui ne devrais pas avoir lu d'être mais que je ne veux pas perdre. Je reste allonger sous cette arbre qui me protège de ce foutu astre solaire qui me marque la peau avec rage. Je le hais!
Je sens soudain des picotements dans l’arrière de ma tête, je me redresse brusquement et pose ma main sur ma nuque. Je n'ai pas rêvé, c'est le moment! XANA m'a enfin envoyé son signal! Il faut que je mette en position. Son plan est top secret, je devais juste me rendre au collège Kadic, aujourd'hui et être prêt à toute heure pour la grande opération.
Malgré quelques petits éléments perturbateurs, les Lyoko-guerriers n'étant pas étrangers à cela, j'ai réussis à me rendre au point de rendez-vous, à attendre le signal, et le voila enfin! Je me lève et scrute les environs. Je ne vois pas ce que XANA compte faire, mais si ma présence est indispensable ici, je me dois de me préparer à tout!
Soudain, sans aucun signe précurseur, un filament électrique sort d'une prise de courant sur le mur, les élèves assistant à la scène se mettent à crier et à s'enfuir à toute vitesse. Mais l’apparition de XANA n'a pas l'air de leur vouloir du mal, elle me fonce dessus, rentre en contact avec ma peau au niveau du cœur et pénètre violemment en moi.
Je m'écroule, le monde se brouille autour de moi, puis une force inconnu me relève de force et je me sens différent. J'ai l'impression d'être sur Lyoko, je sens que je peux faire tout ce qui m'est possible sur Lyoko dans le monde réel à partir de maintenant. Je lève la main, me concentre, et fait apparaitre ma "Virtuo Slash", elle tranche l'air puis je la pose délicatement sur mon épaule.
Au même instant, une voix résonne autour de moi, elle est mécanique et électrique, et je suis certain qu'elle appartient à mon maître XANA. La voix qui résonne m'annonce ma mission, je dois me rendre dans l'usine pour y farfouillait des codes à l'aide de ma puissance de Lyoko. Je me demande pour quelle raison ne m'a-t-il pas demandé de l'attendre directement dans l'usine.
Comme s'il avait lu dans mes pensées, la voix mécanique repris et me dit :

"Je souhaite également que tu tues un maximum de Lyoko-guerriers sur ton chemin. Fais un massacre, moins il y aura d'ennemi, mieux cela vaudra!"

La voix se tue et disparut presque aussitôt. Je décide alors de m’exécuter immédiatement, je me dirige vers la sortie lorsque j’aperçois du coin de l’œil, dans le couloir menant au bureau du principal, deux garçons, l'un m'est inconnu, mais l’autre est dans mes registres. C'est Niels, un Lyoko-guerrier. Je visualise ma cible pendant un instant, en me demandant si je devait vraiment l'assassiner de sang froid, lorsque je me suis rappelé que les ordres de XANA étaient absolues. Je prend mon épée à deux mains et me rue vers l'archer. Vers mon premier meurtre terrestre!
Revenir en haut Aller en bas
Niels Evan
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Mer 27 Mar - 17:52

Français 8H

Je n'étais pas très bon dans cette matière même si je me débrouillais tout de même. La prof de français avait des vêtements.... originaux! Roses, verts, mulitcolores, elle n'avait pas froid aux yeux. Le naturalisme était donc le sujet du jour. En remontant ses lunettes elle tournait la page de son manuel de Français. A côté de moi j'avais un bon camarade. Adam Li, un élève plutôt... dans les nuages. Très dormeur, je l'ai retrouvé un jour affalé contre le distributeur de boissons dans la cour avec son gobelet sur la tête en train de terminer sa nuit. Il fallut que je lui donne une bonne tape sur la joue pour qu'il se réveille. Comme à son habitude, il s'était accordé une petite sieste. Je fis de même mais je paraissais immobile. Mes yeux étaient fermés mais mon corps droit et grâce au reflet de la lumière mes lunettes cachaient mes yeux. Je passais donc incognito et ni vu ni connu je t'embrouille.

Je me réveillai en sursaut et je vis la prof en train de remonter ses lunettes en foudroyant du regard le concerné qui était tout étourdi et qui donnait une mauvaise réponse. Un fou rire s'empara de toute la classe. J'avais suivi le début du cours et savais déjà ce qu'était le naturalisme. Mais ce cher Adam ne semblait pas savoir cela et fut envoyé au bureau du proviseur. Malheureusement, la professeur de Français me demanda de l'accompagner jusqu'au bureau de celui-ci. Ayant ma réputation de fayot je suivis les consignes de la femme.

Dans les couloirs, Adam soupira :

" Ouah… j’suis complètement out, j’ai du m’endormir au début du cours… Niels, dis-moi pas que t’avais pas envie de dormir toi aussi…

- Eh bien je dormais mais grâce à mes lunettes je suis passé inaperçu.

- Quoi?! Tu dormais?! Rah... Pourquoi c'est toujours moi qui prend?!

- Je ne sais pas... "

Il était un petit peu surpris d'entendre le son de ma voix. Nous marchâmes en direction de la salle du proviseur. Nous dûmes traverser la cour pour arriver jusqu'aux bureaux de l'administration. Durant ce laps de temps, je questionnai ce dormeur :

" Il t'arrive souvent de ...

Mais lorsque je posai ma question, une sensation étrange me traversa. Comme si une chose étrange arrivait. Alors que je ne pensais pas à Lyoko ni à d'autres trucs virtuels et que je voulais continuer ma vie de lycéen, je vis dans l'encadrement de la porte de l'entrée de l'administration le méchant de l'autre fois. Je suai à grosses gouttes tout à coup. Je vis son énorme épée sur l'épaule puis son sourire bizarre apparut. Je dis dans un souffle à Adam qui semblait étonné de voir un ninja au lycée :

" Reste pas là ... Vite! Fuyons!

- Pas besoin de me le dire deux fois! "

Nous sortîmes par l'autre porte et vîmes le gymnase
Revenir en haut Aller en bas
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Mer 27 Mar - 18:19

Finalement Niels n’était pas si renfermé que ça. Je me rappelais alors qu’il m’avait déjà réveillé de manière un peu brutale un jour… Ah ouais, pour sur, celui-ci était même beaucoup plus malin que moi sur ce coup là. Utiliser des lunettes… pfff, c’est pas du jeu ! Moi aussi j’en ferai autant, avec des lunettes…
C’est à ce moment là que se produisit quelque chose de bizarre. Nous arrivions vers le bâtiment de l’administration, quand un adolescent du même âge que nous surgit de nulle part. Mais ça n’était pas ça le plus surprenant, c’était surtout sa tenue. Habillé comme un véritable ninja, armé d’une épée géante, il nous dardait d’une ardeur angoissante. Dans ses yeux, un sigle peu commun, et qui pourtant me semblait familier, se mouvait étrangement. Je crus d’abord à une farce ou à un événement particulier… m’enfin on n’est pas mardi gras aujourd’hui… jusqu’à ce que celui-ci tenta d’écraser son épée sur nous… ou plutôt sur Niels, qui d’ailleurs tremblait et suait à gogo. Heureusement, nous l’esquivions de manière hasardeuse.
Je n’y comprenais rien, d’où sortait-il et surtout… qu’est-ce que cela signifiait ? C’était peut-être un de ces psychopathes échappés d’asiles psychiatriques qui font la Une des journaux en ce moment…
La seule solution était de courir bien évidemment. Je suivais de près Niels qui avait l’air de savoir ou il allait. Le gymnase tout d’abord, jusqu’à ce qu’il ouvrit une porte que je ne connaissais absolument pas. Après une salle et une autre porte, on débouchait alors vers un endroit assez hostile et sombre. Les égouts.

« Mais où on va ? A quoi tu joues, Evan ?
-Te poses pas de questions ! Suis-moi ! »

Je continuais de le suivre, et quand je vis que le ninja nous suivait toujours, je tentais de bloquer la porte des égouts avec une planche d’acier qui immobilisait totalement la structure de la porte, selon l’angle dont je l’avais placé. Personne ne pourrait passer, à moins qu’il ne possède une force surhumaine.
C’est à ce moment là qu’Evan se servit de son portable pour appeler un de ses potes pour parler d’une « tour activée » par un certain Xana. Mais il n’a décidemment rien dans le crâne, celui-là !

« Hé, tu crois vraiment que c’est le moment d’appeler Jeremie pour parler de jeu vidéos ? C’est pas lui qui va nous aider, hein...
- Tais-toi et cours ! »
Revenir en haut Aller en bas
Richard Miliace
avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 22
Localisation : Sur Terre, cherchant Akira.

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans. Cyber-créateur.
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Jeu 28 Mar - 4:33

Je m'avance vers les deux étudiants, ils me repèrent et s'arrêtent. Je me prépare à sauter sur eux lorsqu'un bourdonnement dans ma tête se fait sentir. Mon saut est alors dix fois plus puissant que normalement et lorsque mon épée s'abat sur le sol, la force déployée est beaucoup plus importante qu'avant.

Qu'est-ce que c'est?

Ma tête me fait trop souffrir, je m'arrête deux secondes, je commence à voir le signe de XANA apparaitre devant ma vision, et là, je comprend tout.

XANA ne me fait plus assez confiance depuis la dernière fois, où j'ai refusé de tuer Akira. Il a donc trouvé un moyen de garder un œil sur moi, il veux me contrôler, mais je ne le laisserais pas faire.


Je frappe le sol, la douleur me réveille, je me relève et décide de prouver à XANA que son contrôle est inutile. Je me précipite à la suite des deux garçons, ils traversent le parc et se dirigent vers la plaque d’égout. Il y pénètre, faire la porte derriére eux et la bloque pour essayer de m'arrêter.

C'est inutile, en plus, ils me mènent droit vers l'endroit que je voulais atteindre, qu'ils sont mignons!

Je tranche la porte et pénètre dans les égouts, je fuse dans la labyrinthe que forme cet endroit puant. Je me perd assez rapidement mais je réussit à trouver la sortie qui mène à l'usine, lorsque je sors la tête, je ne vois pas les étudiants. J'ai perdu un temps fou à chercher la sortie des égouts, ils ont du avoir le temps d’appeler à l'aide.
Au moment où je sors des égouts, comme pour confirmer mes soupçons, je reçoit un coup de pied de la part de William. Je tombe en arrière durement, il crie à ses amis de foncer sur Lyoko, qui aller s'occuper de moi. Je me relève et rigole, je fais apparaitre mon "Fusio Plasma" et le pointe sur le cœur de William.
Je l’observe un instant, il n'ose même plus respirer, je dois le tuer, c'est un ordre de XANA, j’appuie sur la gâchette. William est pousser sur le coté par une silhouette avec une longue chevelure bleue. Ma balle va se fracasser sur le toit de l'usine, amis je n'y prête pas l'ombre d'une intention. Je regarde la nouvelle venue qui se relève et aide William à faire de même, c'est Akira.
Elle le regarde avec dégout et colère. Ces yeux... je les hais lorsqu'ils m'observent de cette façon. Que puis-je faire? Je ne peux pas la tuer, pas elle! je décide de me tenir au plan de départ et je cours vers l'usine, je pénètre à l’intérieur, saute en bas et fonce vers le monte-char, j'y pénètre et appuis sur le bouton pour descendre jusqu'en bas. XANA ne va pas être content de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Niels Evan
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Ven 29 Mar - 17:20

Alors que nous continuâmes, Richard était derrière nous avec son arme destructrice. J'entendais ses pas qui se rapprochaient dangereusement de nous. Nous passâmes le gymnase et allâmes dans le parc. La bouche des égouts était à quelques mètres et Adam ne savait pas où est-ce que nous allions. Alors je lui demandai de se taire et de me suivre car le seul moyen d'arrêter cette folie était un Retour dans le passé grâce à Lyoko. J'ouvris la plaque et demandai à Adam de fermer la bouche d'égouts. Il bloqua celle-ci et nous descendîmes. Mais l'obstacle fut détruit d'un coup de lame. Je passai un coup de fil à Jérémie qui était déjà à l'usine avec Aelita car son ordinateur avait détecté une tour activée. Nous remontâmes et nous dirigeâmes dans l'usine, il fallait faire vite car sinon nous allions être transformés en charpie. Mais William tomba à pic pour le ralentir à sa sortie de la bouche d'égouts. Un petit combat se produit à l'étage de l'usine entre William et Richard, mais face à un gars armé, le ténébreux n'allait pas faire long feu. Je fis abstraction de ce qui se produisait en haut et continuai ma course. Nous entrâmes dans l'ascenseur puis rejoignîmes Jérémie qui pianotait sur son ordi. Je fis à Adam :

"Bon! Reste ici avec Jérémie et attends. Il faut que je fasse un truc alors pour le moment ne t'occupe pas de moi.

- Quoi?! Tu veux que je reste ici à ne rien faire?

- Ne discute pas! Si tu veux rester en vie fais ce que l'on te dit!"

Je dus me dépêcher car Aelita m'attendait pour pouvoir aller désactiver la tour.
Le temps m'était compté et j'entendis la voix de Jérémie annoncer : " Transfert, Scanner, Virtualisation!"
Revenir en haut Aller en bas
Richard Miliace
avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 22
Localisation : Sur Terre, cherchant Akira.

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans. Cyber-créateur.
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Sam 30 Mar - 5:24

Le monte-char s'ouvre sur la salle de contrôle au moment où Jérémie annonce :

"Virtualisation!"

Il n'est pas seul, il y a l'autre étudiant avec lui, je ne le reconnais vraiment pas, ce ne doit pas être un Lyoko-guerrier, je vais donc l'ignorer, je me dirige vers le cerveau du groupe. Il me vois, se lève et s'éloigne de moi, le plus possible. Je m'avance doucement vers lui, je sors ma "Virtuo Slash" et me prépare à m'en servir.
Je reçoit un grand coup à l'arrière de le tête, je tombe sur les genoux, je me retourne pour voir l'étudiant inconnu derriére moi. Il se tient droit, il en est prêt à découdre, il doit savoir se battre un minimum, je me relève, fais craquer mes muscles et fait disparaitre mon épée. Il veux un combat entre homme, il va l'avoir!
Je me baisse et fait un petit pas en avant avant de lancer un uppercut dans sa mâchoire. Il bloque l'attaque avec une main, fais un pas de coté et m’envoie un coup de pied circulaire par la droite, je saute par-dessus et j’en profite pour faire un coup de pied retourné en direction de son visage, je le rate mais de peu. On se tient l'un en face de l'autre en souriant.

Il est bon, très bon... On l'aurait pas cru, lui non plus je pense.


Il a en effet l'air très surpris par les prouesse martial qu'il est en train d'accomplir. On se tiens prêt à accomplir un nouveau exploit lorsque la voix de Niels sort du micro posé sur le bureau de l'ordinateur et annonce :

"Tour en vue!"
Revenir en haut Aller en bas
Niels Evan
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Sam 30 Mar - 13:27

Je retombai sur mes pieds et aperçut les dunes du Désert. Aelita se trouvait à quelques mètres et était soulagée de me voir car un Krabe et cinq Frôlions arrivèrent à toute vitesse. Les tirs commencèrent à pleuvoir sur nous et je fis à la princesse rose :

" Vite! Par là!

- Oui! La tour n'est pas très loin!"

Les monstres de XANA continuaient à nous fusiller de leurs rayons lasers. Je bandai mon arc et tirai une flèche bleue qui gela une patte du Krabe qui semblait immobilisé pour quelques secondes. Les Frôlions arrivèrent. Le bourdonnement de leurs ailes me faisait un mal de crâne. Aelita concentra un champ de force et fit exploser l'un d'eux. Ensuite j'armai mon arc d'une flèche marron qui n'atteignit pas sa cible. Nous ne pouvions pas continuer ainsi. Surtout que Jérémie semblait déconnecté et sans lui impossible de prendre des initiatives car les monstres peuvent être imprévisibles. Richard était sûrement déjà arrivé au labo. Adam était-il sain et sauf? Jérémie tentait-il de résister ou bien Adam le défendait? Je ne le savais pas et il fallait se dépêcher! Lors de notre course, un Frôlion me toucha dans le dos. Nous continuâmes notre course et j'aperçus la tour rouge. Je m'exclamai :

"Jérémie! Tour en vue!

- Je vais me dépêcher de la désactiver! lança Aelita.

- Bon! Vas-y Aelita! Ne t'occupe pas de moi! Je vais essayer de les ralentir!"

Mais il restait les quatre Frôlions et le Krabe s'était libéré de la glace. J'armai mon arc d'une flèche rouge. Cela voulait dire que celle ci allait exploser. Alors je décidai de viser le Krabe pour tenter de le vaincre. J'envoyai ma flèche qui s'écrasa dans la carapace de la machine rouge qui envoya un rayon laser qui me blessa à l'épaule. Le projectile explosa et détruisit le Krabe. Aelita était toute proche de la tour et il me restait quatre Frôlions à battre. Il était évident que je ne pouvais pas résister longtemps avec moins de 50 points de vie. Je décidai de faire rafale sur les abeilles de XANA. Flèche marron, flèche, bleue, flèche rouge ... Je détruisis un des Frôlions mais en prime je bénéficiait d'un coup de laser qui me coûtait 20 points de vie. Alors les dernières flèches que j'avais servirent à détruire un dernier Frôlion. Les deux derniers me mitraillèrent et ma dévirtualisation était imminente. Je me dis :

* A toi Aelita! *
Revenir en haut Aller en bas
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Sam 30 Mar - 17:03

J’avais beau me demander qu’est-ce qu’Evan espérait en me guidant ainsi dans sa course vers les égouts. Ok, on échapperait ainsi au fou furieux, mais pourquoi avoir choisi un tel endroit ? Tant de questions comme celle-ci défilaient dans ma tête pendant que je fuyais l’ennemi. Dans les égouts alors, on entendit, au loin, un énorme bruit de métal tombant. La porte que j’avais immobilisée devait avoir cédé.
Impossible. J’étais stupéfait. Je ne savais pas ce qui s’était passé derrière nous, mais l’on pouvait entendre le pas de course du ninja fou furieux. Il avait donc réussi à passer ? Mais quel genre de gars était ce type, sérieux ?
J’étais harassé par tant de questions, d’impressions, de stupéfaction. J’en venais même à être dépaysé. En plus de cela, j’avais une certaine sensation de déjà vu… ces lieux ne me semblaient pas du tout étrangers… pour tout vous dire, je n’étais même pas surpris que nous débouchions sur l’usine désaffectée de Renault. Et puis ce symbole, ce sigle que j’avais vu dans les yeux du ninja. Diable ! Ou est-ce que je l’ai déjà vu, ce fichu sigle ?!

Finalement, nous débouchions dans l’endroit que mon esprit pressentait : la vieille usine de Renaut. Plus précisément nous étions à l’entrée, sur un énorme pont qui servait autrefois de principal accès à l’usine. Nous y avions atterrit depuis une bouche d’égout, après avoir gravit une échelle rongée par la rouille.
Je ne m’étais jamais approché tant de cette usine. Elle semblait belle et bien abandonnée, hostile. Les par peints étaient d’un blanc-vert jauni par la rouille et l’herbe sauvage y poussait en abondance. L’endroit était recouvert de poussière, négligé, et paraissait même assez dangereux. J’avais toujours considéré qu’elle était inutile et qu’il serait mieux de la raser. Quand on avait annoncé sa prochaine destruction pour un stade de foot, beaucoup étaient réjouis, le principal le premier.
Mais il y avait toujours cette impression de déjà-vu. Ces lieux d’un seul coup me paraissaient moins inconnus, comme-ci j’étais déjà venu ici. Cette impression me faisait même penser que quelque chose d’important se cachait ici dans l’usine. Quelque chose… que j’ignorais, mais que je savais important.

« Alors, tu te dépêches ? T’as les boules où quoi ? »

Evan venait de saisir une gigantesque corde pour atterrir dans les bas étages de l’usine. Il y avait autrefois des escaliers, mais ceux-ci semblaient s’être effondrés. Muet d’étranges sensations, je ne lui répondis pas et effectuait la même chose que mon comparse.
Nous arrivions ainsi devant ce qui semblait être un monte-charge. Un énorme compartiment enduit de rouille qui ne pouvait sembler qu’inutilisable. Mais Evan réussit à le faire marcher, et nous atterrissions ainsi dans une salle… étrange.

« Waaaaouw… on est où là ?? »

Une salle en rond oculaire, éclairée par les seules lumières d’écrans d’ordinateurs. Parlons-en d’ailleurs d’ordinateurs : il était immense, et c’était Jérémie Belpois, un gars de première qui était en train de tapoter là-dessus comme un forcené, en allant même jusqu’à transpirer. Il m’avait regardé, mais avait aussitôt fait fit de ma présence pour retourner à ses occupations.
Au centre de la salle, une sorte d’hologramme étrange tournoyait en continu. J’avais vraiment l’impression d’être dans Stargate !!!
Evan se ruait donc vers le monte charge une nouvelle fois et me demandait de rester ici en attendant.

« Il va où comme ça ?
- Sur Lyokô, me répondit Jéremie.
- Lyokô ? »

C’est à ce moment là que le monte-charge s’ouvrit une nouvelle fois. Le ninja ! Il était revenu !
C’était décidemment un grand malade. Il avait fait une nouvelle fois fit de ma présence pour tenter de s’attaquer à Belpois.
Je ne sais pas pourquoi, mais à ce moment là, il m’a semblé que je devais protéger Jérémie, qu’il en valait de notre vie. Les paroles d’Evan résonnaient dans ma tête : « Si tu veux rester en vie, fais ce que l’on te dit ». J’avais l’impression que je devais le faire pour ne pas que le monde soit plongé dans un éternel chaos. Cette sensation était réellement bizarre. Je n’arrive même pas à la définir. J’avais en outre de cette impression d’être déjà venu ici, le devoir fantôme d’en finir avec ce ninja étrange. Et en outre ici, uniquement Jérémie et ses amis pouvaient nous sortir de ce pétrin.
Après tout j’en avais les moyens. Je n’étais pas un judoka ceinture noire, champion de surcroit pour rien. Je m’avançais alors, portant un énorme coup de par derrière le ninja. Le coup porté l’atteignit, il tombait sur les genoux pour enfin se relever.

« T'es pas un bon ninja. Un vrai ninja ne baisse jamais sa garde, dis-je, avec assurance. »

C’était vraiment une bagarre risquée. On était plus sur le tatami mais dans la vie réelle. Ce gars était armé, et je risquais de ne pas me sortir sans égratignures après ce combat.
C’est ainsi que débuta une longue série de coups tout aussi impressionnants. Après avoir fait disparaître son épée de manière étrange, il se mit à me donner des coups que je parais facilement. Sans me vanter je n’étais pas champion de judo pour rien, et cet homme avait beau être surpuissant, il n’avait pas une bonne tactique de combat. Mais il était clair que j’allais prendre cher s’il réussissait à me toucher, vu la prouesse de force qu’il avait accompli dans les égouts.
Le duel continuait. J’entendis les voix distinctes d’Evan et d’Aelita dans le micro, qui parlaient d'une tour en vue. En réussissant à regarder dans l’écran, je vis comme une sorte de jeu vidéo, avec les deux protagonistes qui combattaient dans un environnement désertique. Leur apparence avait changé, on aurait dit qu’ils sortaient tout droit d’un Mortal Kombat.
Enfin, mon adversaire avait aussi plus d’un tour dans son sac. On aurait dit qu’il était inépuisable, et il avait la force d’un colosse. Alors que je tentais une clé de bras, celui-ci réussit à m’éjecter sur les murs. J’étais endolori de partout, mais je me relevais une nouvelle fois pour attraper son bras, passer derrière lui et le mettre au tapis. Bien que j’eus réussi, il semblait quand même vivace. Qui était réellement ce type ? Etait-il seulement humain ??
Jeremie nous regardait nous battre avec perplexité, et moi plus particulièrement.

« Adam… où est-ce que tu as appris à te battre comme ça ? –stupéfait. »

Il est vrai que j’avais une réputation de gros dormeur à l’école… j’avais même des mauvaises notes en sport car je ne voulais rien faire du tout, même pas faire un tour de terrain. Alors me voir aussi vif, je peux comprendre que cela puisse le surprendre.

« T’occupes, c’est pas le plus important… je sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que je dois vous aider, bien que je trouve cette histoire un peu trop zarbi… alors dépêches-toi, je ne vais pas tenir bien longtemps… »


Dernière édition par Adam Li le Ven 5 Avr - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Richard Miliace
avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 22
Localisation : Sur Terre, cherchant Akira.

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans. Cyber-créateur.
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Sam 30 Mar - 17:48

Le combat s'éternise, malgré ma puissance venu de Lyoko je n'arrive pas à atteindre ses prouesses techniques. Si je ne fais rien, ils vont une nouvelle fois gagnée, je ne peux pas laisser ça se faire. Je fais un bond en arrière et j'annonce que ce petit combat a assez duré, je concentre mes pouvoirs et fait apparaitre ma "Virtuo Slash".
Je fonce sur Adam, c'est comme cela que l'a nommé Jérémie, mais mon attaque le rate et il me porte un fameux coup dans la tempe. Je recule, les étoiles dansent devant mes yeux, je ne tiens plus debout, je perds mes pouvoirs, je regarde l'écran de Jérémie, la tour a été désactivé. Je n'ai pas le temps de réagir que déjà Jérémie s'écrit :

"Retour vers le passé!"

Une épaisse masse blanche nous absorbe, moi, Jérémie, et Adam. On est comme propulsé dans un rêve, plusieurs secondes passe puis je me réveille sous mon arbre. Je regarde autour de moi, tous est redevenu comme avant, rien n'a changé. Je tape une fois ma tête contre l'arbre avec rage, puis je rigole. même si la mission est un fiasco, je me suis quand même bien marré.
Une petite douleur me force à toucher l’arrière de ma tête, du sang coule, j'ai pu frapper un peu trop fort, mais ce n'est pas trop grave. Je me lève et me dirige vers le couloir, là, je vois les deux étudiants, Adam et Niels, qui traversent le couloir. Je marche vers eux, ils me repèrent, mais seul Adam semble surpris de ma présence.
Il ne tente pas de courir, je passe à coté d'eux comme si de rien n'était, mais je glisse un petit sourire à Evan et lui transmet du bous des lèvres un :

"J'aurais ma revanche plus tard! Pour l'instant, profite de ta vie de Lycéen normal tout comme moi!"

Il ne dit rien, son ami nous regarde de façon perplexe, il a surement perdu la mémoire, je m'éloigne d'eux. Je repère Luka, au niveau des toilettes, je m'avance et me prépare à rejouer ma longue vie de Lycéen, même si notre amitié, elle,n'a rien d'un jeu. Et j'attends, j'attends la suite des plans de Xana, la suite de notre conquête du monde.

[HRPg : je pense que Adam à le droit de conclure son topique, ensuite, on pourra le fermé, c'était une belle aventure avec vous, j’espère recommencer très vite!]
Revenir en haut Aller en bas
Niels Evan
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Sam 30 Mar - 19:46

Retour vers le passé!
C'est ce que j'entends lors de ma sortie du scanner. Tout se brouille et devient blanc.

Je me "réveille" dans le couloir de l'administration avec Adam qui me regarde et attends que je termine ma phrase.

" Il m'arrive de quoi...?"

Richard entre et me foudroie du regard. Il semblait énervé d'avoir échoué. Li ne savait pas de quoi nous parlions du tout et était très surpris. Lyoko ne lui disait rien et le jeune lycéen faisait une tête intriguée. Richard termina sa phrase et nous laissa partir. Celui-ci se dirigea vers les toilettes. Je terminai ma phrase :

" Il t'arrive de faire des rêves étranges? "

Adam me regardait d'un air encore plus étonné qu'auparavant.

[HRPG : Je te laisse finir Adam :) C'était très sympa ce petit rp ]
Revenir en haut Aller en bas
Adam Li
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Sur le toit de la cafet' en train de roupiller comme un pacha

Mon Personnage
Type: Humain
Âge & Classe: 17 ans, Lyoko-mécano
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   Ven 5 Avr - 21:17


Epuisé. Le jeune judoka était à bout de souffle, recroqueveillé dans un coin de la salle du calculateur. Devant lui, le ninja prêt à en découdre armé d’une large épée, prêt à bondir sur lui. La mine épouvantée du jeune face à l’impuissance et l’impossibilité de s’échapper autre part faisait contraste avec celle du ninja aguerri.

* * *

J’étais obnubilé par ses yeux malgré la fatigue. Comment les définir… paranormaux. Une pupille remplacée par une sorte de successions de cercles à quatre lignes. Ce signe… j’étais persuadé de l’avoir déjà vu quelque part…
Et ce n’était pas ici, ni à Kadic…



***

Les sinuosités virtuelles de la tour faisaient s’élever doucement la jeune Aelita qui atteignait avec grâce le deuxième palier virtuel du piédestal conquis par XANA. Après avoir fait quelques pas, un interface tactile s’ouvrit. Elle y plaça sa main, pour enfin y placer le code « L Y O K O ».

« Tour désactivée.
- Retour vers le passé. »

Un halo blanc sortit tout droit du néant recouvrait en un instant tout Lyoko…
Remplissait de sa lumière la salle du super calculateur…
Par la suite, émergeant de l’usine,
Recouvrait Kadic,
Endiguait la ville,
Enfin, l’Univers.




[…]

« MONSIEUR LI !!! Comme d’habitude, vous dormez ! Je vais devoir prendre des mesures radicales, je vous préviens !
-Hein euh pardon hein quoi Non madame je ne dors pas… vous parliez du naturisme… »

Fou rire général.

« … et c’est le NA-TU-RA-LI-SME, monsieur LI ! Chez le proviseur immédiatement ! Niels, vous l’accompagnez !!!
-Oui bon c’est la même chose ,dis-je plus bas. »

Et c’est dans un fou rire assez prononcé que nous quittions la salle de français. Je ne me rendais pas bien sûr compte de la gravité de la situation.
N’étant pas tout à fait détaché des bras de Morphée, je marchais de manière un peu loufoque dans les couloirs de Kadic, en direction du bureau du proviseur.
A cet instant là, un autre lycéen arrivait vers nous. Je ne l’avais jamais vu dans le lycée, mais j’avais l’impression de le connaître. Une bien étrange sensation, qui fut renforcée lorsqu’il avait lancé des propos mystérieux à Evan. Une sorte de « revanche »… Ils devaient sûrement parler de jeux vidéo.

" Il t'arrive de faire des rêves étranges? – me demandait Evan,
- Des rêves étranges… bah tiens, si tu veux savoir, pendant que je dormais en classe, j’ai rêvé que je me battais contre un ninja qui avait explosé une porte d’acier à la simple puissance de ses mains… et qui ressemblait étrangement à…

Cette sensation étrange revint. Je regardais derrière-moi. Le lycéen aux cheveux noirs avait disparu. J’aurais juré pendant un instant que… qu’il lui ressemblait.

« A qui ?
-… laisse tomber. »

Je devais me faire des idées. Je devrais peut-être songer d’arrêter de dormir comme ça, visiblement ça ne me réussit pas…

[Merci à vous pour ce RP ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est notre journée [PV: Niels, Richard et tous ceux qui le veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CODE LYOKO RPG ::  :: Groupement scolaire Kadic-